vous êtes ici : accueil > Actualité > La Fonction Publique

Vos outils
  • Diminuer la taille du texte
  • Agmenter la taille du texte
  • Envoyer le lien à un ami
  • Imprimer le texte

Renforcement du protocole sanitaire de la restauration au sein des administrations

La direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP) vient de mettre à jour sa foire aux questions relative à la prise en compte du Covid-19. Une actualisation qui acte le renforcement du protocole de sécurité sanitaire au sein des restaurants administratifs.
Le nouveau tour de vis sanitaire annoncé la semaine dernière par le Premier ministre, Jean Castex, se met progressivement en œuvre. Ou du moins les consignes en ce sens, leur application étant un autre défi. Après avoir battu le rappel sur le télétravail et sermonné en particulier les services déconcentrés sur le sujet, le gouvernement renforce désormais les mesures prévues dans son protocole sanitaire pour la restauration collective, dans les administrations notamment.

La direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP) vient en effet d’actualiser sa foire aux questions relative à la prise en compte du Covid-19 dans l’organisation du travail au sein de la fonction publique d’État. Une mise à jour (la dixième depuis septembre) qui porte donc principalement sur les règles applicables en matière de restauration dans le secteur public. Quelques précisions y sont aussi apportées sur la campagne de vaccination et sur les consignes d’isolement en cas de voyage à l’étranger.

Déjeuner seul

Cette mise à jour concernant la restauration collective s’opère précisément dans le cadre du protocole appliqué aux restaurants d’entreprise du secteur privé qui vient tout juste d’être actualisé. Les changements par rapport à la dernière version de la foire aux questions de la DGAFP concernent l’adaptation des plages horaires des repas, qui devra désormais être “systématique”. Et ce de manière à “limiter au maximum le nombre de personnes présentes sur place au même moment”.

Si un agent déjeune dans un restaurant administratif, il devra maintenant le faire seul, “en laissant une place vide en face de lui et en respectant strictement la règle des 2 mètres de distanciation entre chaque personne”. Jusqu’à présent, la DGAFP fixait une limite de 4 personnes par table.

La direction générale demande également aux employeurs de “privilégier” désormais la prise de paniers-repas “lorsque l’agent peut déjeuner seul dans son bureau ou dans un espace aménagé”. En cas d’indisponibilité de restauration collective et de paniers-repas, les agents publics peuvent toujours bénéficier de la prise en charge de leurs frais de repas, lorsque ceux-ci sont pris à l’extérieur de l’administration. Ouverte depuis le début de la crise sanitaire, cette possibilité est calée sur la prise en charge fixée aujourd’hui pour les frais de mission.

Article Acteurs Publics du 25 mars 2021

Article publié le 25 mars 2021.


Politique de confidentialité. Site réalisé en interne et propulsé par SPIP.